Complètement (Livr)addict

CaptureLivraddict

Cette semaine est chargée de nouveaux contacts !

Le week-end dernier, « Histoire d’@ » était gratuit (il a atteint la 86ème place du Top 100 le dimanche, après avoir démarré à la 7000ème et quelques la veille). Et il a déjà été apprécié par des lectrices pressées ;-). Un très chouette commentaire est venu s’ajouter sur la page Amazon du livre.

Mais l’actualité, c’est aussi et surtout l’envoi de mon livre, sous format e-book et papier, à 10 blogueuses litt., dans le cadre de leur partenariat avec Livraddict. Apparemment, la version papier a été prise d’assaut ! J’ai envoyé les livres en question aujourd’hui, un peu partout en France, et même pas très loin de chez moi.

Le principe ? Les blogueuses ont un mois pour lire et chroniquer mon roman, sur leur blog et sur Livraddict.

Hâte de les lire et de recueillir leurs impressions ! :-)

Je vous tiens au courant des suites.

 

 

Avant le grand saut, normal qu’on recule…

pen-33237_1280

Débordée par tout un tas de choses + peu de temps devant moi + grosse masse de travail en vue = procrastination (c’est juste le truc à fuir quand on a du pain sur la planche, et qu’on voudrait que ce soit fini avant d’avoir commencé).

Bref, à force de reculer le moment de sauter, je retarde… tout le reste.

Mais de quoi « parle-je » ?

Je parle de ce fameux moment où je vais saisir le porte-vue dans lequel j’ai glissé mon premier jet, afin de me livrer à une lecture sélective : que vais-je garder de ce brouillon ? ( sachant que les 2/3 tiers vont être mis aux oubliettes pour cause de changement de « stratégie » (ou d’angle de vue)).

Première étape d’un long périple qui me mènera, si tout va bien, au produit fini de « L’embarras du choix », nouvelle mouture.

Ce que j’ai dit dans   mon article du 14 août  est déjà de l’histoire ancienne : je garde le prologue et l’épilogue, les entre-chapitres (mais moins), la première partie revue et corrigée (avec quelques ajouts pris dans les deux autres, car de ces deux dernières, il ne restera que ces miettes). Et pour les deux futures parties 2 et 3, tout reste à faire.

Donc… il faut arrêter de procrastiner !!!

En route pour le deuxième jet

« L’embarras du choix »

NUagedeMOTSOui non peut-être

Après un mois de pause, pendant lequel quelques « bêta-lecteurs » ont pris connaissance de mon premier jet, il est temps de me remettre à mon ordi, pour attaquer la deuxième mouture.

Un retroussage de manches s’impose. La bataille sera rude, tant le remaniement va être important. Autant dire qu’il restera peu de choses du premier ! Non, j’exagère : je garde l’idée, le prologue, l’épilogue, les entre-chapitres et la première partie (que je vais grossir avec des éléments des 2ème et 3ème parties), mais je vais complètement changer les deux dernières, effectivement (changer de personnages, changer d’époque même !).

Je vais aussi, avant de reprendre l’écriture proprement dite, refaire des annexes, étoffer mes personnages (élaborer la chronologie de leur vie, affiner leur caractère, les années passant, et leur façon de parler…).

Bref, il y a tant de travail que, bien sûr, je ne pourrai pas publier ce second roman comme prévu en novembre… Je me fixe la nouvelle année comme ligne de mire.

Et surtout, surtout, il faut que je m’impose un temps d’écriture quotidien (à mon avis matinal).

Et merci à mon coach littéraire (il se reconnaîtra ; mince, une parenthèse de plus  ;-),… qui a apporté de la lumière là où j’en manquais, et qui va me permettre de dénouer ma plume.

 

Je fais ma pub :-)

J’aime beaucoup les nuages de mots, et maintenant je sais en faire !

J’ai décidé d’en faire une sorte de « marque de fabrique », visible et reconnaissable. Certains auteurs s’amusent à faire des montages photos avec leur livre, ce que je trouve super mais ce que je ne sais pas faire (et puis, l’idée est prise, je n’ai pas envie de plagier).

Donc moi, ce sera les nuages de mots. :-) Je viens d’en inventer une série…

En voici donc un  : NUAGEDEMOTSpubLike

La suite dans les prochains épisodes.

Il manquait quelque chose…

… à ma panoplie d’écrivain.

L’écrivain et son chat, ça fait cliché. Mais ça me donne un joli  prétexte pour vous présenter Luna, dont la toute récente présence à la maison m’apporte déjà beaucoup.

Ah… les chats…

DSC_0080

PS : vous excuserez le cadrage, mais cette coquine ne prend pas encore la pose et bouge beaucoup pour mon appareil photo un peu fatigué…

Histoire d’@ sommeille un peu, mais…

eiffel-tower-522344_1280manhattan-336708_1280

La rentrée (s’)est (bien) passée. Beaucoup de travail, pour la mise en place de cette année.

« Histoire d’@ » est bien noté sur Amazon, mais manque de visibilité, donc… pas vu, pas lu ! Je suppose qu’il se réveillera quand le second roman fera son apparition (courant novembre, j’espère). Avec un bon démarrage, il pourrait remettre en lumière le premier. Je compte sur mes « fans » ! 😉

Côté écriture, je suis « en pause ». J’attends les retours de quelques lecteurs-testeurs pour mon second livre, et une chose est sûre : la réécriture ne s’annonce pas facile. Il y a du travail. Hâte de m’y mettre, mais je laisse reposer, et mûrir…

En attendant, j’ai fait aujourd’hui quelques recherches en vue de mon troisième roman. Je peux déjà le dire : il sera TRES différent des deux premiers (dans la thématique comme dans la forme). Ah ah !… suspens… :-)

 

Retour sur…la Forêt des Livres

J’ai passé un moment délicieux, malgré une insolente chaleur, ce dimanche à Chanceaux près Loches, pour cette grande manifestation qu’est « La Forêt des Livres », surnommée « le Woodstock de la littérature ».

Au milieu d’arbres centenaires, entre étang et château, on flâne dans un cadre champêtre à la découverte d’auteurs de renom et de personnages médiatiques. Impossible de tous les citer, tant le tout Paris (la télé, la politique, la littérature ou la cuisine) semble s’être donné rendez-vous dans ce coin perdu de province, où murmurent encore les grands noms des artistes de La Pléiade, Ronsard, Rabelais, puis Balzac, plus tard…DSC_0012

Dans une ambiance sympathique et pleine d’humour, Gonzague St Bris a rappelé l’histoire de cette journée « entre amis » très particulière et âgée de 20 ans cette année, et décerné des Prix à certains, qui nous ont fait rire, et parfois émus.

La foule était impressionnante. Pas loin de 100 000 personnes pour fêter cet anniversaire.

Comme je l’espérais, j’ai pu échanger quelques mots avec certains auteurs, dont Eric-Emmanuel Schmitt et Tatiana de Rosnay, à qui j’ai offert (avec une audace non dénuée de modestie 😉 ) mon livre… Et à mon grand étonnement, cette grande auteure s’est montrée intéressée, m’a assurée de me lire et m’a demandé de le lui dédicacer… demande qui m’a (ô combien) surprise, et touchée. Un grand honneur pour moi, vous imaginez ! DSC_0066TDRdécouvrantmon livre

La télé était là, et une journaliste s’est trouvée à interviewer E-E Schmitt juste devant moi. Ce qu’il reste sur la vidéo (ICI) de ce qu’il a dit est très succinct… Dommage, car c’était très beau. Ce qui m’a le plus marquée, c’est sa manière de qualifier le livre de « main tendue vers le lecteur » (ce qui m’a décidée à lui tendre la mienne !), et, par ailleurs, sa grande humilité (de dire par exemple qu’il préfère mille fois entendre « merci » que « bravo », et c’est vrai que ça veut dire beaucoup…).

Journée magique.

J’ai aussi rencontré des auteurs auto-édités (ou quasiment), et des écrivains publics… et j’ai comme l’envie de m’y faire une (toute petite) place l’année prochaine… :-)