Fin de 2ème jet, ou presque

nuagemotsfin2èmejet

Mon planning d’écriture m’avait imposé d’avoir mis un point final à mon deuxième jet hier. Mission accomplie.

« L’Embarras du choix », nouvelle mouture, c’est toujours 3 parties, introduites par un prologue et closes par un épilogue. Mais il y a maintenant 43 chapitres, et bientôt 43 entre-chapitres. Surtout, l’histoire est bien différente (deuxième et troisièmes parties totalement changées).

Hier, j’ai donc terminé ma troisième partie. Il me reste à revoir les entre-chapitres du 1er jet, pour les réécrire, les réduire pour certains (les rendre plus incisifs), et en rajouter (puisqu’il y a plus de chapitres)… C’est l’avant-dernier objectif.

Ensuite, il me restera à tout relire, rerelire… pour corriger, enlever les coquilles, traquer les répétitions non voulues, écouter le texte pour en mesurer la « musicalité », étoffer le style…

La couverture est prête. Une bonne chose de faite, grâce à Kouvertures.com. Je vous la dévoilerai ultérieurement.

Puis je me livrerai à une lutte sans merci contre les bugs techniques, pour assurer à ce roman une mise en page numérique et papier satisfaisante.

Objectif : publication fin janvier…

(première quinzaine de février si ennuis techniques)

Idées lectures, idées cadeaux ?

Ce soir, je voulais juste vous parler de deux livres que j’ai lus récemment. Deux coups de coeur dans un genre très différent, que je suis tentée de vous conseiller, pour vous ou pour offrir.

J’ai lu « Lame de fond » , suite au « Printemps du livre » de Montaigu, salon lors duquel j’ai rencontré son auteure, Cécilia Dutter, qui n’en est pas à son premier essai. J’ai été séduite par le pitch : une femme profite du tsunami pour se faire passer pour morte, et recommencer une vie loin des siens. C’est vivant et riche,  le suspens est là, et le style est superbe.

  • J’avais repéré ce livre de la rentrée littéraire, et m’en suis emparée sur l’étalage de ma médiathèque favorite. Ce livre relate la grossesse de « la femme » (la sienne, mais il la  nomme comme ça), du point de vue de l’homme (lui, l’écrivain). De discours pratico-pratiques en considérations existentielles, de questionnements matériels en réflexions philosophiques, le lecteur le suit dans un récit drôle, voire désopilant. Tout y passe.

Et sinon, il y a toujours ICI le catalogue de mes lectures passées.

10 JOURS EN OR

PHOTO 10 JOURS EN OR

10 jours en or, c’est 10 jours de promo et d’offres exceptionnelles pour découvrir un joli panel d’auteurs indépendants !

Parmi eux, des auteurs de best-sellers. A eux tous, 400 000 livres vendus !

Il y en aura pour tous les goûts en matière de littérature, c’est promis.

Pour vous inscrire, et recevoir les offres quotidiennes, c’est ici : http://10joursenor.fr/. Vous recevrez des livres en cadeau dès votre inscription. Profitez-en !

 

Quelques liens utiles :

http://www.idboox.com/infos-ebooks/ebooks-les-10-jours-en-or-des-auteurs-indes/

https://www.facebook.com/10-jours-en-Or-1704525793115493/

Week-end iodé = week-end inspirant

DSC_0305

Premier week-end de décembre, et avant deux semaines denses côté travail, je me suis échappée au nord du Finistère.

Paysages de récifs, de vagues et de vent, magnifiques et incroyablement dépaysants,  ressourçants même, si l’on peut dire.

Bref, armée de mon appareil et donc revenue avec quelque quatre cent photos (oui, je peux le faire), j’ai eu ce soir une petite révélation.

Puisque je cherchais, pour mon troisième roman qui peu à peu s’étoffe dans mon esprit, un lieu reculé et intéressant, eh bien c’est fait : je crois bien que mon héroïne ira flirter avec les côtes de la mer d’Iroise.

Bon, encore faut-il, avant d’attaquer le troisième, finir le deuxième. Objectif numéro 1 des derniers jours de l’année.DSC_0496