En panne… de temps !

frog-1339892_1920

Very busy

Terrrrrrible constat : je ne lis plus (lecture à l’arrêt, pour un livre commencé il y a presque un mois !), je n’écris plus (pas une ligne depuis plus de trois semaines… et rien avant le 10 juillet, argh, désespérant !).

Ce n’est pas que je n’ai pas envie de poursuivre cette sympathique lecture, ce n’est pas que je suis en panne d’inspiration : c’est que je suis absolument dé-bor-dée et (inexplicablement) fatiguée…

Encore quelques semaines de folie, et je pourrai être disponible pour lire et écrire.  L’année prochaine (scolaire), c’est sûr (je me le jure) : j’écrirai toutes les semaines (envie de dire « tous les jours », mais bon…).

Je ne sais pas comment font mes compères auteurs (pour ceux qui ont un travail à temps plein et une famille « à gérer »)… Je connais une solution : écrire tard le soir ou tôt le matin, quand tout le monde dort… mais je suis une marmotte contrariée.

Amis auteurs, comment faites- vous ? Avez-vous des trucs et astuces ? Etes-vous capables d’écrire par petits bouts (j’ai beaucoup de mal) ou vous faut-il de loooongues plages horaires de silence et solitaires ? Dites-moi tout :-).