100 commentaires pour LDDH !

100-coms-29-12-16

En à peine deux mois, « La Délicatesse du homard » a déjà recueilli 100 commentaires, un chiffre inouï, qui dépasse largement celui de mes deux autres romans.

A la lumière de ce diagramme, et si l’on considère qu’un commentaire 3* est considéré comme une appréciation du roman comme étant « bien » (ce que suggère le site au moment de l’évaluation), on peut considérer que 95 % des lecteurs ont été satisfaits, plus ou moins largement, de leur lecture. C’est vraiment encourageant et réconfortant.

Les mots choisis valent bien plus que les étoiles déposées. Ce serait bien trop long de citer ou retranscrire tous les commentaires déposés. Je vais me contenter d’une sélection dans les derniers :

  • 5,0 sur 5 étoiles Très belle histoire   1000 PREMIERS REDACTEURS D’AVIS  le 29 décembre 2016
« L’auteur a fait le choix de prendre le temps pour nous raconter cette histoire de remise en question et de reconstruction. Au premier abord cela peu surprendre et lasser, mais comme cette histoire est racontée par les deux personnages principaux, cela rend crédible et moins lassante cette approche. Ce roman est bouleversant, et comme je dois être le 100è commentaire je ne vais pas en rajouter, mais celui-ci fait partie des romans auxquels je mettrais bien une 6è étoile si je le pouvais. »
  • 4,0 sur 5 étoiles     La délicatesse de l’auteur

« D’ordinaire, je ne lis pas de romans.

Ma tête a plutôt tendance à plonger dans la philosophie ou les livres d’Histoire.
Mais voilà. J’ai reçu ma kindle à Noel et ce petit nounours m’a invité à acheter ce roman.
Tout au long de ma lecture j’ai eu peur de tomber dans le sirop voire plonger dans le mélodrame ; mais l’auteur a le respect de la sincérité de ses personnages et de ses lecteurs a grosse carapace.
J’ai dévoré ce roman en 3 jours.
J’ai parfois eu honte d’être ému car je n’aime pas ça .
J’irai bientôt faire un tour en Bretagne.
Merci. Je recommande vraiment ce doux roman.
  • 5,0 sur 5 étoiles        Magnifique  le 27 décembre 2016
J’ai commencé ce roman pas vraiment emballée. Je l’avais acheté un peu par hasard et il a trainé quelques semaines dans mon kindle avant que je décide de l’ouvrir.
Si j’avais su je l’aurais fait plus tôt.
Car même si l’on se doute de certaine rebondissements, l’écriture est superbe, l’histoire nous tient en haleine du début à la fin. C’est véritablement une pépite que nous a écrit Laure Manel.
La preuve une fois de plus que l’autoédition réserve bien des surprises !
  • 4,0 sur 5 étoiles        Un vrai bon moment de lecture le 25 décembre 2016
Elsa et François nous raconte avec sensibilité leurs faiblesses et leur force, leur coeur cabossé, leurs peurs et leurs espoirs. Des personnages si crédibles, qu’on aurait presque envie de leur mettre un coup de pied au derrière quand ça ne va pas ou alors de les serrer dans nos bras pour les réconforter !
L’auteur réussit à faire progresser l’histoire tout en douceur, semant quelques révélations ici et là. Elle dissèque les sentiments et offre au lecteur une belle palette d’émotions.
C’est un roman qui n’invente rien mais qui fait réellement du bien.
La plume de Laure Manel est douce, agréable, fluide.
  • 5,0 sur 5 étoiles Très beau   le 25 décembre 2016

Ce roman est comme son titre, délicat et étonnant. Joliment écrit, tout en douceur émouvant, simple et compliqué à la fois, difficile de le quitter. J’ai envie de dire merci.

  • 5,0 sur 5 étoiles   Tendresse et émotion  le 25 décembre 2016
Un livre que je n’ai pu lâcher, me submergeant d’émotions jusqu’à cette dernière page où je ne pus retenir mes larmes.
Subtilité,souffrance,humanité,une écriture délicate et juste, bref « le homard » m’a pincé au coeur et je n’oublierai pas ce livre !
  • 5,0 sur 5 étoiles Excellent   le 24 décembre 2016
Une merveille impossible a refermer avant de lavoir fini le mélange des émotions… Des personnages attachants merci merci merci merci

Je suis sincèrement touchée de tous ces mots de personnes que je ne connais pas ! Quand on écrit, on a envie d’être lu. Quand on accède à des lecteurs « inconnus » qui vous disent autant, c’est tout bonnement magique.

Je n’en reviens pas qu’on puisse me dire merci… C’est moi qui ai envie de dire MERCI ! J’ai tellement de chance…  Alors MERCIIII à tous.

Enregistrer

Un Noël inoubliable

santa-claus-1819933_1920

J’espère que vous avez passé un délicieux Noël. :-)

Je ne suis pas très présente sur le blog ces derniers temps… et pourtant (et peut-être pour cette raison), il s’en est passé des choses !

Aujourd’hui, je voudrais simplement vous dire que mon homard a passé un délicieux Noël ! Hasard ou coïncidence, il s’est à nouveau retrouvé tout en haut du classement samedi soir, juste au moment du réveillon :-). Une belle surprise ! Et un énorme atout pour moi, quand on imagine que tous les nouveaux possesseurs d’une Kindle (merci aux papas Noël) sont allés sur la boutique Amazon et ont découvert mon roman tout en haut des meilleures ventes. De quoi le faire décoller ! Et en effet, LDDH a largement battu son record de ventes journalières en ce dimanche : 322 ventes et 22 950 pages lues (soit l’équivalent de 58 livres). In-cro-y-able !

Et c’est donc hier que « La Délicatesse du homard » a franchi le seuil des 8 000 lecteurs. Je suis joie.

J+30 : bilan du premier mois du homard

En quelques chiffres…

Du 1er au 30 novembre :

– 2682 ventes

– 357 804 pages lues, grâce aux emprunts, soit l’équivalent de 901 ventes.

= 3 583 lecteurs en 1 mois

– 65 commentaires, dont 59 coms 5 *, 4 coms 4* et 2 coms 3*… tous positifs, au final.

– une moyenne globale de 4,9 / 5

– Numéro 1 du top 100 (depuis le 18 novembre, et hormis le jour du Black Friday)

classementcourbelddh-1-11au4-12-16– des retours directs chaleureux…

Et pour les deux autres ?

L’impact de l’arrivée du troisième sur les ventes des deux autres est encore un peu timide. Cela est peut-être dû au fait qu’ils ont longtemps été « invisibles » sur la page Amazon de LDDH : ils n’y sont apparus qu’au bout de trois semaines, dans la rubrique « les clients ayant acheté ce livre ont aussi acheté… ».

pagelddh-4-12-16

La page d’aujourd’hui

Depuis, les ventes ont en effet connu un léger sursaut. Au final, novembre a apporté 144 lecteurs supplémentaires à « Histoire d’@ » et 205 à « L’Embarras du choix ». Ce dernier a fait une petite entrée dans le top 100, vite annulée par l’arrivée massive des titres de la ptite OP (promo d’éditeurs).

En conclusion

Je suis encore abasourdie par tous ces chiffres, et à vrai dire, je ne réalise pas vraiment d’être tout en haut du classement… et d’y rester ! Même dans mes rêves les plus fous, je ne me voyais pas à cette place-là.

Je suis en train de me livrer à un bilan global depuis l’arrivée de mon premier roman sur Amazon en juin 2015, il y a tout juste 18 mois, et c’est vraiment incroyable, le chemin parcouru. J’ai connu des mois à 3 ventes…

Alors, au fond, qu’est-ce que cela veut dire ?  Eh bien, cela veut dire que ça peut arriver à tout le monde. Il ne faut pas se décourager, il faut continuer d’y croire, et « travailler »…  ECRIRE, plutôt (;-)), et ne pas s’arrêter. Un jour, un miracle peut se produire. Personnellement, je ne m’explique pas vraiment le succès de mon roman. Je l’ai écrit de tout mon coeur et avec passion, mais je ne pouvais pas deviner comment il serait accueilli. Comme quoi… l’autoédition, c’est vraiment une formidable aventure.

Et aujourd’hui…

www-kizoa-com_collage_2016-12-04_13-36-31

Enregistrer

Enregistrer