Retour sur… une séance de dédicaces en local

Vendredi dernier, le 2 juin, avait lieu ma première dédicace dans une médiathèque locale, à « la Bulle », de Mazé. Là où j’emprunte régulièrement des livres ! J’étais là en tant que « lectrice devenue auteure éditée ». Cela fait un drôle d’effet !

Capture du 2017-05-30 08-05-20Autant l’avouer, j’étais relativement stressée à l’idée de cette dédicace en local… Peur d’assumer « à découvert » l’autre versant de ma vie auprès de personnes qui pouvaient me (re)connaître… C’est sans doute idiot, mais bon… Pour rappel, j’ai publié mon premier roman sous pseudo, et je ne croyais pas qu’un jour je porterais donc cette casquette d’auteure près de chez moi.

20170602_170629Quand je suis arrivée, la table était déjà dressée

Il faisait beau, nous étions donc installés sur la terrasse de la Bulle, un endroit très agréable ! J’ai été vraiment très bien accueillie par toute l’équipe, et par Marie en premier lieu (merci encore à eux, vraiment !).

Très vite, quelques lecteurs se sont présentés : quelques têtes connues (et même des anciens parents d’élèves ! ce que je redoutais s’est en fait superbement passé), des connaissances, des amies, et des inconnus aussi, venus pour découvrir notamment « La délicatesse du homard », qui suscite apparemment la curiosité.  J’ai passé un moment vraiment génial. Comme ce n’était pas non plus la foule, j’ai pu prendre le temps avec chacun, et même parfois discuter à plusieurs, avec ceux qui attendaient… Finalement, le temps a filé à toute vitesse et j’ai dû me hâter pour dédicacer les derniers livres, réservés pour des lecteurs qui n’avaient pu rester ! (voilà ce que c’est d’être bavarde ;-))

C’était aussi la première fois que je dédicaçais « La Vie en Rose ». J’ai eu une grosse pensée pour Pauline Robiliard, l’illustratrice. J’ai raconté à ceux que cela intéressait comment on avait collaboré. Vraiment, j’espère qu’un jour nous pourrons être à une même table pour dédicacer notre petit livre ! Ce serait vraiment top ! A ceux qui l’ont acheté pour leurs enfants ou petits-enfants ou future dynastie, je me suis excusée de ne pas pouvoir faire le moindre dessin (je suis absolument nulle dans ce domaine ! … et ce n’est pas faute d’avoir passé des heures à dessiner, petite)

Le classement des ventes : 1) « La délicatesse du homard » 2) « La vie en Rose » 3) « L’Embarras du choix » 4) « Histoire d’@ ».

20170602_174042Le biscuit qui reste est le seul que mon fils n’a pas mangé 😉

Je finirai en remerciant chaleureusement tous ceux qui sont venus. J’ai une pensée particulière pour Adeline (qui saura pourquoi), ainsi que pour Lilou et son papa (Lilou, promis, hein : tu ne le liras pas tout de suite ?!!! Attends quelques années = conseil de ton ancienne maîtresse ;-)). J’espère que tous ces « nouveaux » lecteurs seront contents des moments passés avec Elsa et François, Manon et Rose, Emma, ou Mathilde et Cyril…