Premières dédicaces en librairies

Je néglige quelque peu le blog ces derniers temps, étant en phase de complet surmenage. Pour ne rien vous cacher, je cumule la fin de l’année scolaire avec des travaux et toute une maison à mettre en cartons… Déménagement dans une dizaine de jours, et tellement tellement de choses à faire et à gérer avant !

Je n’ai donc pas pris le temps de revenir sur mes deux premières séances de dédicace en librairie : le 10 juin à la Librairie de Paris, à St Étienne et le 17 juin chez Contact à Angers…

Capture du 2017-05-29 13-11-02        CapturedédicaceCONTACT

J’y reviens donc en quelques mots, malheureusement rapides.

Deux lieux différents, deux formules très différentes.

1) A St Etienne (6 heures en train depuis chez moi, via Paris), il s’agissait d’une rencontre avec des personnes lisant du feel-good et qui pourraient être intéressées par mon roman. Elle n’a malheureusement pas déplacé les foules (le temps radieux avait vidé le centre-ville de ses habitués, apparemment), MAIS j’ai passé un excellent moment et rencontré des futures lectrices particulièrement sympathiques. Nous avons échangé en cercle, avec boissons et petits biscuits pendant près d’une heure trente, et ce fut très agréable. Alexandra, la responsable de cette grande librairie, menait le dialogue. Les personnes présentes étaient curieuses de connaître mon parcours et ma « méthode » pour écrire, et ravies de notre rencontre.

J’ai eu ensuite le plaisir de passer ensuite la soirée avec Alexandra et l’une de ses apprentis, et cela a été à la fois sympathique et très enrichissant. J’ai appris plein de choses concernant les librairies et la vente des livres, dont certaines m’ont étonnée.

Je n’ai malheureusement pas fait (ni reçu) de photos de cet après-midi.

2) A Angers, il s’agissait d’une dédicace classique de 2  heures.

19146031_472285059775751_6215719902578474503_n                   19149234_472285083109082_5963673284037420996_n

La librairie avait vraiment « mis le paquet » en termes de visibilité dans leur magasin et dans la vitrine depuis au moins deux-trois semaines, et je me suis vraiment sentie « attendue ». En plus, mes 4 romans étaient là et disponibles (d’ailleurs, je suis très heureuse car les 4 titres ont été emportés, parfois en plusieurs exemplaires).  Marie-Paule, la libraire, m’a aussi annoncé une bonne nouvelle : ils avaient déjà vendu 19 homards ! En attendant les premiers visiteurs, elle m’a posé des questions sur mon parcours, qui l’a laissée relativement perplexe : le côté « machine commerciale » d’Amazon qui publie de tout et aussi du n’importe quoi, c’est très éloigné de la Littérature avec un grand L. Je peux le comprendre…

Bon, là encore, on m’a dit à mon arrivée : « C’est calme aujourd’hui » (merci encore, le soleil !)… Sur deux heures, j’en ai passé une vraiment intense et vraiment extra ! … avec une visite surprise, deux-trois venues « par hasard » et deux vraies volontés (qui me suivaient sur les réseaux sociaux, mais je ne connaissais pas vraiment). Je remercie donc particulièrement Christelle et Julie pour nos échanges fournis. Nous gardons le contact ! et j’espère les retrouver bientôt sur Angers.

La conclusion de tout cela, c’est que, même en « local », mon nom n’est pas encore « vendeur » et qu’il ne suffit pas d’être éditée pour avoir plein de lecteurs qui se pressent pour venir me rencontrer ! Cela prend du temps… mais je suis confiante, et quand je vois mon agenda … je me dis que bien d’autres occasions se produiront ! Et j’en suis d’avance ravie. Il suffit de l’enthousiasme de quelques-uns et ça suffit ! La preuve avec ces deux premières expériences. :-)

Le temps me manque pour en dire plus, mais je voudrais ajouter quelque chose d’important, que ma rencontre avec les libraires m’a encore plus fait comprendre : vraiment, ALLEZ ACHETER VOS LIVRES EN LIBRAIRIE ! … Leur survie en dépend… Vous y avez le même prix qu’ailleurs, le conseil, la passion et l’humanité !