Archives pour la catégorie Lectures

En panne… de temps !

frog-1339892_1920

Very busy

Terrrrrrible constat : je ne lis plus (lecture à l’arrêt, pour un livre commencé il y a presque un mois !), je n’écris plus (pas une ligne depuis plus de trois semaines… et rien avant le 10 juillet, argh, désespérant !).

Ce n’est pas que je n’ai pas envie de poursuivre cette sympathique lecture, ce n’est pas que je suis en panne d’inspiration : c’est que je suis absolument dé-bor-dée et (inexplicablement) fatiguée…

Encore quelques semaines de folie, et je pourrai être disponible pour lire et écrire.  L’année prochaine (scolaire), c’est sûr (je me le jure) : j’écrirai toutes les semaines (envie de dire « tous les jours », mais bon…).

Je ne sais pas comment font mes compères auteurs (pour ceux qui ont un travail à temps plein et une famille « à gérer »)… Je connais une solution : écrire tard le soir ou tôt le matin, quand tout le monde dort… mais je suis une marmotte contrariée.

Amis auteurs, comment faites- vous ? Avez-vous des trucs et astuces ? Etes-vous capables d’écrire par petits bouts (j’ai beaucoup de mal) ou vous faut-il de loooongues plages horaires de silence et solitaires ? Dites-moi tout :-).

Idées lectures, idées cadeaux ?

Ce soir, je voulais juste vous parler de deux livres que j’ai lus récemment. Deux coups de coeur dans un genre très différent, que je suis tentée de vous conseiller, pour vous ou pour offrir.

J’ai lu « Lame de fond » , suite au « Printemps du livre » de Montaigu, salon lors duquel j’ai rencontré son auteure, Cécilia Dutter, qui n’en est pas à son premier essai. J’ai été séduite par le pitch : une femme profite du tsunami pour se faire passer pour morte, et recommencer une vie loin des siens. C’est vivant et riche,  le suspens est là, et le style est superbe.

  • J’avais repéré ce livre de la rentrée littéraire, et m’en suis emparée sur l’étalage de ma médiathèque favorite. Ce livre relate la grossesse de « la femme » (la sienne, mais il la  nomme comme ça), du point de vue de l’homme (lui, l’écrivain). De discours pratico-pratiques en considérations existentielles, de questionnements matériels en réflexions philosophiques, le lecteur le suit dans un récit drôle, voire désopilant. Tout y passe.

Et sinon, il y a toujours ICI le catalogue de mes lectures passées.